CATEGORY

Hors FSSV

Utile pour étiqueter une manifestation signalée par une Société ou la FSSV, mais organisée en dehors de celles-ci.

1er au 25 septembre 2017 Hors FSSV Epinal, Galerie de l'Hôtel de ville

A l'origine des quartiers

 

Le service des archives municipales de la ville d'Epinal propose, dans la galerie de l'Hôtel de ville, du 1er au 25 septembre 2017 une exposition intitulée " A l'origine des quartiers".

Cette exposition est la suite de celle de l'année dernière.

Elle se focalise sur cinq quartiers : Rive droite, Rive gauche, Plateau de la Justice, Est et Ouest.

 

Novembre 2015 Hors FSSV Saint-Dié

Parution : Vivre à l'arrière du front - Vosges 1914-1918

Anne Peroz.

Les grands oubliés de la Grande Guerre révélés

 

Le premier ouvrage scientifique sur les civils vosgiens au bord de la grande fracture européenne.

Le 20 août 1919, Hubert de Bazelaire de Lesseux déclare : « Notre département a été relevé de la garde d’honneur qu’il montait depuis près d’un demi siècle aux portes de la France ». Depuis 1870, les Vosges, en effet, au contact de l’ennemi héréditaire, sont un département industriel devenu extraordinairement militarisé. Il subit la Grande Guerre de multiples façons : humainement, économiquement, socialement et militairement. Pour l’autorité militaire, les Vosges ne sont pas une entité administrative, ni un espace de collectivité humaine, mais un théâtre de guerre.
Comment les populations civiles ont-elles vécu ce conflit qui a si durablement marqué et marque encore le monde contemporain ? Jusqu’à présent encore fortement absents de l’historiographie vosgienne, les civils retrouvent enfin dans cette gigantesque et remarquable étude d’Anne PEROZ la place centrale correspondant à leur rôle fondamental tout au long du conflit.
Mais quelle fut la réalité de leur vie dans un territoire en état de siège, rattaché à la zone des armées, et si proche du front ? Comment ont-ils été mis à contribution ? Quelle fut l’ampleur de leur effort de guerre ? et le poids des contraintes auxquelles ils ont été soumis ? Leur situation fut-elle plus difficile dans ce département au statut d’exception que dans d’autres également situés dans la zone des combats ? Anne Peroz, qui a dépouillé et analysé, avec talent et respect, des centaines de lettres et de jugements, compulsé des masses d’archives, accumulé une quantité impressionnante de sources, réalise une véritable « encyclopédie civile » du département des Vosges, du front-arrière à l’arrière front, pendant la Grande Guerre. Ce travail de Titan n’avait encore jamais été réalisé.
Dans une analyse profondément humaine - pour ne pas dire humaniste - et juridique, elle dégage toutes les grandes caractéristiques d’une vie dans un régime d’exception, où l’autorité militaire a universellement subordonné le pouvoir civil. Dans ce monde en guerre, à l’intérêt général repensé pour elle, les Vosgiens sont pris en tenaille entre un patriotisme assumé et des contraintes innombrables, absolues, « justifiées » par un péril national porté sur son sol même, profondément meurtri.
Pour Fabrice GARTNER, son préfacier, « sur un sujet à la fois sensible, émouvant, ample et complexe, Anne PEROZ a réussi une véritable œuvre juridique, inaugurant presque, dans un exposé rigoureux, méticuleux autant que synthétique, une matière juridique nouvelle qui, à côté du droit de la guerre, aussi souvent exposé que méconnu, serait le “droit du temps de guerre” ». Rarement en effet une analyse sociale et sociétale d’une telle profondeur, appliquée à un département, a été réalisée en France.

L’auteure

Anne Peroz, née en 1983 à Épinal, est Docteur en droit de l’Université de Lorraine et maître-assistante en histoire du droit à l’Université de Lausanne en Suisse. Valorisant ses recherches fondamentales et inédites, elle a contribué à de nombreux colloques sur la Première Guerre mondiale, dont les fondateurs La Grande Guerre dans les Vosges, sources et état des lieux (2008) et Guerre des Vosges, guerres de montagne (2015). Elle est aussi l’auteur de beaucoup d’articles en histoire du droit français et suisse.

L’ouvrage

« Vivre à l’arrière du front. Vosges 1914-1918 » est le premier ouvrage réellement scientifique traitant de la vie et des conditions de traitement et d’existence des civils dans le département des Vosges pendant la Première Guerre mondiale. Il est issu d’une thèse de Doctorat d’histoire du droit soutenue à l’Université de Lorraine et intitulée « La vie et les problèmes juridiques des populations civiles à l’arrière du front dans le département des Vosges pendant la Première Guerre mondiale ».




Sommaire de l’ouvrage

PRÉFACE

INTRODUCTION GÉNÉRALE

PARTIE 1 : LA MOBILISATION DES RESSOURCES DU TERRITOIRE VOSGIEN

Titre 1 : La mobilisation des hommes et du matériel nécessaire à l’entrée en campagne

Chapitre 1 : Les modalités d’une levée en masse sans précédent
Chapitre 2: L’installation des troupes dans la zone frontière


Titre 2 : Les aspects de la mobilisation économique dans les Vosges

Chapitre 1 : L’économie au service de la défense de la patrie
Chapitre 2 : La guerre, facteur de paupérisation

CONCLUSION DE LA PARTIE 1

PARTIE 2 : L’ENCADREMENT D’UNE POPULATION VOSGIENNE ACQUISE À LA GUERRE

Titre 1: Le contrôle de la population vosgienne pendant la guerre

Chapitre 1: Un territoire quadrillé par l’autorité militaire
Chapitre 2 : La lutte contre l’espionnage dans les Vosges

Titre 2 : La conformation des esprits

Chapitre 1 : Information et désinformation en temps de guerre
Chapitre 2 : Le système éducatif au service de la guerre

CONCLUSION DE LA PARTIE 2

CONCLUSION GÉNÉRALE
TABLE DES COMMUNES CITÉES
GLOSSAIRE
INDEX THÉMATIQUE, INDEX DES NOMS DE FAMILLE
SOURCES
TABLE DES MATIÈRES


Editions EDHISTO
146, rue de la Creuse
Hameau de Saint-Blaise
88420 Moyenmoutier (Vosges)
440 pages, 57 illustrations, 25 cartes, tableaux, index,graphiques
Prix : 25 €

Ecrire à l'éditeur

Site de l'éditeur


Novembre 2015 Hors FSSV Haroué - Lorraine

Parution : Châteaux & demeures de caractère en Vosges

Jean-François Michel

Si chaque village, chaque bourg ne possédait pas son château, au cours des siècles, le territoire de l’actuel département des Vosges en fut pourtant bien pourvu.

Forteresses médiévales ayant plus ou moins survécu aux guerres entre la France et la Lorraine, demeures “Renaissance” habilement restaurées ou “châteaux” des patrons d’industrie, c’est tout un patrimoine que Jean-François Michel, historien et amoureux des vieilles pierres, résente dans ce beau livre.


“En général, l’histoire de ces bâtiments est liée à celle de quelques grandes familles qui ont fait l’histoire, et qui demeurent parfois sur place comme des gardiens ou des témoins. Dans les Vosges, rares sont les lignages anciens encore présents dans les lieux que façonnèrent leurs ancêtres : les Choiseul, les Ligniville ou les d’Hoffelize ont disparu. Toutefois, la présence de la famille Rohan-Chabot à l’Ouest, des familles Bazelaire de Lesseux ou Ravinel à l’Est, peut être considérée comme l’exception confirmant la règle. Le retour des Bauffremont dans leur Beaufremont originel, voici plusieurs décennies, renforce encore cette heureuse exception”.





L’auteur : Jean-François Michel a déjà publié de nombreux ouvrages sur l’histoire des Vosges et la Lorraine.
Il est également l’animateur de l’Association Saône-Lorraine qui préserve et valorise le patrimoine de l’Ouest vosgien depuis les années 80.
Jean-François Michel est vice-président de la Fédération des Sociétés Savantes des Vosges



Editeur : Gérard Louis, Haroué
Format 21 x 27,5 cm - 160 p.
Couv. cartonnée + jaquette
Isbn : 978-2-35763-086-4
Prix public TTC : 29,00 €