5 octobre 2018 Hors FSSV

Une publication sur l'histoire du Jura

Le travail de recherche de Pierre-Yves Deroche, vosgien d'adoption, nous invite à découvrir l'histoire d'un territoire,dont les caractéristiques naturelles (eau/lacs et forêts), économiques (exploitation de ressources comme le sel et importance des activités commerciales, création de forges) et sociales/culturelles (influence de communautés religieuses avec un prieuré et un couvent des Carmes) partagent de nombreux points communs avec notre territoire vosgien. Il s'agit de la baronnie de Clairvaux-les-Vaudain dans le Jura, dont l'auteur retrace la formation et son histoire, depuis l'étude des premières traces humaines jusqu'au Moyen Âge (tome I), puis de la guerre de Cent ans jusqu'en 1789 (tome II).
Son administration passe sous le contrôle des seigneurs de Faucogney-Villers-Sexel à la fin du XIIIe siècle, puis des barons de la famille vosgienne de Bauffremont au milieu du XVe siècle. Quatre siècle plus tard, le prince de Bauffremont vend tous les biens dépendants de ses anciennes seigneuries de Clairvaux, Saint-Sorlin, Saint-Maurice, Châtel-de-Joux, dont 6000 hectares de forêts, au maître de forges Le Mire.
La démarche et les méthodes de l'auteur ne suivent pas toujours celles des historiens,  mais elles s'avèrent animées par une curiosité débordante et une volonté de comprendre, qui ont conduit à accumuler de nombreuses informations et à proposer une iconographie variée. Ses contacts avec les descendants actuels de la famille de Bauffremont lui ont permis d'accéder à des archives non encore explorées. Un troisième volume est prévu pour évoquer l'industrialisation de ce territoire.
Pierre-Yves Deroche, La baronnie de Clairvaux-les-Vaudain, Tome I, du Néolithique au Moyen Âge, édition France libris, 2016, 188 p. ; Clairvaux, cinq siècles de seigneurs, Bauffremont, bons barons, Tome II, de la guerre de Cent ans à la Révolution, chez l'auteur, 2017, 207 p. (annexes et table des matières en fin des deux volumes).

Eric Tisserand

PRÉCÉDENT