Saint-Dié des Vosges et la Déodatie

Référence : FSSV-JEV-STD
29,00 €

Item Info: 

 

Actes des Journées d'études vosgiennes de Saint-Dié, 2015

Sous la direction de Jean-Paul Rothiot et Jean-Pierre Husson (Université de Lorraine)

Edité par la Fédération des sociétés savantes des Vosges et la Société philomatique vosgienne avec le concours de la ville de Saint-Dié

512 pages, illustrations en couleurs

ISBN : 978-2-9542241-6-9

Dépôt légal : 3ème trimestre 2016

 

 

 

Ce livre reprend les communications des Journées d’études vosgiennes de Saint-Dié-des-Vosges tenues en octobre 2015. En croisant les échelles spatiales et temporelles, ces Journées d’études vosgiennes s’inscrivent dans une approche globale des lieux, passant de l’histoire au patrimoine, des paysages naturels aux questions d’aménagement de la Déodatie.

En bordure du massif vosgien, ce pays, constitué de riches bassins où l’agriculture recule devant l’urbanisation, est dominé par des buttes gréseuses où subsiste une couverture boisée. Il a été peuplé par les Celtes installés à la Bure, bien avant l’arrivée de Déodat, le fondateur semi-légendaire de Saint-Dié.

Ville religieuse dès le Moyen Age, cité épiscopale à l’époque moderne, Saint-Dié a vécu plusieurs transformations majeures consécutives aux incendies. La ville et son arrondissement ont connu aux XIXe et XXe siècles une expansion économique remarquable, notamment celle de l’industrie textile, qui s’accompagne d’une vie politique et intellectuelle intense, dominée un temps par la figure de Jules Ferry et rythmée par des joutes électorales mémorables.

Saint-Dié n’a pas été épargnée par les conflits : les levées en masse réalisées lors des épisodes révolutionnaires puis de l’Empire, l’année 1914 et la brève occupation de la ville, les terribles épisodes de l’automne 1944, le départ forcé des hommes valides vers l’Allemagne précédant la destruction de l’essentiel de la ville.

Enfin, après le temps de la reconstruction, le Saint-Dié contemporain, marqué par la personnalité de ses maires, doit affronter le déclin du secteur textile et la fermeture des unités industrielles les plus petites ou les plus obsolètes. Aujourd’hui, alors qu’il faut répondre aux questions très actuelles des regroupements territoriaux, la ville et le secteur prennent des initiatives économiques et culturelles d’où devraient naître la Déodatie de demain.

 

 

Product Care: 

Sommaire


Jean-Pierre HUSSON, Avant-propos


Déodatie et patrimoine


Jacques LE ROUX, Marc DURAND, Dominique HARMAND, La transition Paléo-Mésozoïque, clé des paysages déodatiens
Lizzie SCHOLTUS, Le camp celtique de La Bure
Martine AUBRY-VOIRIN, Les céramiques tardo-antiques, nouvelles recherches


Saint-Dié, ville religieuse, cité épiscopale


François PETRAZOLLER, L’urbanisme à Saint-Dié aux XVIe et XVIIe siècles
Jean MERVELET, Le tribunal de la Pierre Hardie
Françoise BOQUILLON, La reconstruction de Saint-Dié après l’incendie de 1757
Raphaël TASSIN, La façade de la cathédrale de Saint-Dié. Nouvelles réflexion sur le chantier et son influence en Déodatie au XVIIIe siècle
Jean-Marc LEJUSTE, La vocation religieuse dans les terres dites de « nul diocèse » (XVIIe – XVIIIe siècles)
Fabrice HENRIOT, La croix, l’habit canonial et essai de répertoire des chanoines du chapitre de la cathédrale de Saint-Dié du XIXe au XXe siècle


L’expansion économique : commerce, industries et tourisme


Eric TISSERAND, Saint-Dié et son arrondissement : l’industrialisation d’un territoire et ses dynamiques
Jean-Pierre DOYEN, Le Rabodeau des cotonniers
Jean-François MICHEL, Saint-Dié et le Canada : des contacts, voire des échanges
Mireille-Bénédicte BOUVET, Histoire et patrimoine protestant à Saint-Dié


Société, politique et culture


Pascal JOUDRIER, Un regard singulier sur les Vosges : les topographies médicales de Félix Poma
Gilles GRIVEL, La vie politique à Saint-Dié de 1870 à 1914
François ROTH, Jules Ferry dans l’histoire de la République
Philippe ALEXANDRE, L’histoire de la presse périodique à Saint-Dié : un chapitre de son histoire culturelle


Saint-Dié dans les conflits, 1791-1950


Jean-Paul ROTHIOT, Les levées d’hommes à Saint-Dié, la naissance du patriotisme (1791-1794)
Jean-Claude FOMBARON, Casernes et garnisons de Saint-Dié, 1872-1945
Yann PROUILLET, Saint-Dié dans la Grande Guerre d’après l’historiographie publiée
Pierre LABRUDE, Le député déodatien Henri Schmidt et la difficile affectation militaire des pharmaciens avant et pendant la Grande Guerre. Les emplois variés des Déodatiens Paul Grélot et Fernand Girardet
Pierre-Louis BUZZI, Les immigrés italiens dans les Vosges pendant la Première Guerre mondiale
Nadège MOUGEL, Répression, évacuations, destructions : Saint-Dié, principale victime de la politique allemande de terre brûlée appliquée au front est de la France à l’automne 1944
Dominique-François BARETH, La libération de la région de Saint-Dié, à l’origine de la poche de Colmar (novembre 1944 – février 1945)
Jean-Marie SIMON, Le paysage dans les débats sur la reconstruction de Saint-Dié-des-Vosges, automne1945- printemps1946
Jean-Yves HENRY, Reconstruire les villages au lendemain de la Seconde Guerre mondiale


Saint-Dié contemporain


François AUDIGIER, Le député-maire de Saint-Dié, Maurice Jeandon, un élu de proximité entre humanisme chrétien et gaullisme social
Julien GINGEMBRE, Les enveloppes territoriales de la Déodatie : un regard géographique


Hommage à François Roth
Hommage à Pierre Heili