Programme des JEV 2015 à Saint-Dié-des-Vosges

 

Attention, l'accès aux communications est libre et gratuit, mais il convient de s'inscrire pour les visites et les repas.

 

Télécharger le bulletin d'inscription

 

 

Vendredi matin : Déodatie et patrimoine


8h45 : Accueil et présentation

9h : Jacques Le Roux, Marc Durand, Dominique Harmand, université de Lorraine, La transition Paléo-Mésozoïque, clé des paysages déodatiens

9h30 : Mireille Lauffenburger, Etat des lieux du climat local

10h : Lizzie Scholtus, master I archéologie Strasbourg, Le site du camp celtique de la Bure


10h30 : Pause


11h : Martine Aubry-Voirin, céramologue doctorante Paris IV, Les céramiques tardo-antiques, nouvelles recherches

11h30 : Raphaël Tassin, université de Lorraine, La façade de la cathédrale de Saint-Dié et son influence sur l'architecture religieuse en Déodatie


12h : Pause repas


 

Vendredi après-midi : Visites au choix


14 h : Rendez-vous devant le Musée Pierre Noël


Le site fortifié de la Bure

La Fontenelle, son aménagement mémoriel  et les combats de la Première Guerre mondiale

L’ensemble cathédral et le musée

 

Vendredi soir 20 h 30


20h30 : François Roth, professeur émérite université de Lorraine, Jules Ferry dans l’histoire de la République

 

Samedi matin : Saint-Dié, ville religieuse, cité épiscopale

8h30 : Damien Parmentier, Bans abbatiaux, seigneurie capitulaire déodatienne et économie aux derniers siècles du Moyen Age (XIIIe-XVe s.)

9h : François Petrazoller, Archives des Vosges, L’urbanisme à Saint-Dié au XVIe siècle

9h30 : Jean Mervelet, Le tribunal de la Pierre Hardie

10h : Françoise Boquillon, université de Lorraine, La reconstruction de Saint-Dié après l'incendie de 1757


10h30 : Pause


10h45 : Fabrice Henriot, Société d'émulation des Vosges, La croix et l’habit canonial des chanoines du chapitre de la cathédrale de Saint-Dié

11h15 : Jean-Marc Lejuste, doctorant au LARHRA,  La vocation monastique dans le Val de Galilée

11h45 : Pascal Joudrier, Amis du livre et du patrimoine, Neufchâteau, Un regard singulier sur Saint-Dié et les Vosges : les topographies médicales de Félix Poma (1744-1794)


12h15 : Pause repas


 

Samedi après-midi : L’expansion économique : commerce, industries et tourisme

14h : Eric Tisserand, cité scolaire Gérardmer, Saint-Dié et son dynamisme industriel au XIXe siècle

14h30 : Jean-Pierre Doyen, professeur honoraire, Patrimoine textile dans l'arrondissement de Saint-Dié aux XIXe et XXe siècles

15h : Jean-François Michel, président de Saône lorraine, Saint-Dié et le Canada, échanges, transferts…


15h30 : Pause


16h : Mireille-Bénédicte Bouvet, conservateur régional de l'Inventaire général - Région lorraine, Histoire et patrimoine protestant à Saint-Dié

16h30 : Julien Gingembre, université de Lorraine, Les enveloppes territoriales de la Déodatie

 

Société, politique et culture


17h : Gilles Grivel, agrégé et docteur en histoire,  La vie politique à Saint-Dié sous la Troisième République (1870-1940)

17h30 : Philippe Alexandre, professeur université de Lorraine, L'histoire de la presse périodique à Saint-Dié. Un chapitre de son histoire culturelle

 


Dimanche matin : Saint Dié dans les conflits, 1792-1918


9h : Jean-Paul Rothiot, FSSV, La district et l’arrondissement de Saint-Dié dans les guerres, 1792-1814

9h30 : Jean-Claude Fombaron, Société philomatique vosgienne, Les garnisons de Saint-Dié, 1871-1945

10h : Yann Prouillet, Société philomatique vosgienne, Saint-Dié dans la littérature de guerre


10h30 : Pause


11h : Pierre-Louis Buzzi, Les immigrés italiens dans les Vosges pendant la Première Guerre

10h30 : Pierre Labrude, professeur honoraire de l'université de Lorraine, Le député déodatien Henri Schmidt et la difficile affectation militaire des pharmaciens avant et pendant la Grande Guerre. L'exemple des Déodatiens Paul Grélot et Fernand Girardet

 

Dimanche après-midi : Saint Dié dans le second conflit mondial et ses suites


14h : Didier Francfort, université de Lorraine, Yvan Goll, poète face à la guerre

14h30 : Nadège Mougel, université du Luxembourg, Répression, évacuations, destruction : Saint-Dié, principale victime de la politique allemande de terre brûlée appliquée au front est de la France à l'automne 1944

15h : Dominique-François Bareth, fonctionnaire européen, Bruxelles, La poche de Colmar à l'ouest : bataille des cols, novembre 1944-février 1945. La Winterlinie résiste autour de Saint-Dié


15h30 : Pause


16h : Jean-Marie Simon, architecte, ancien directeur du CAUE de Meurthe-et-Moselle, Les destructions de 1944, les projets d'urbanime et la reconstruction de l'usine Duval par Le Corbusier

16h30 : Jean-Yves Henry, chercheur au service régional de l'Inventaire général du patrimoine culturel, La reconstruction des villages de la région de Saint-Dié après les destructions de novembre 1944, les exemples de Saulcy-sur-Meurthe et de Saint-Léonard

17h : François Audigier, Maurice Jeandon (député de 1986 à 88 et maire de 1977 à 89)

 


17h30 : Clôture officielle des JEV 2015



Les Journées d’Études Vosgiennes 2015 sont accueillies à Saint-Dié, au Musée Pierre-Noël, à deux pas de la cathédrale, à l’exception de la conférence du vendredi soir dont le lieu reste à préciser. Pour les détails pratiques (conditions d’inscription aux repas) et d’éventuelles modifications ou précisions, consulter ce site ou celui de la Société philomatique vosgienne.