A NOTER ET RETENIR

MANIFESTATIONS, CONFERENCES, PARUTIONS

Manifestations, conférences et évènements organisés, soutenus ou signalés par la Fédération ou une Société affiliée.
Parutions d'ouvrages par la Fédération, une Société affiliée, des membres de l'une de ces Sociétés, ou, plus largement, dans les centres d'intérêt de ce site.

 

Décembre 2019 Société d'histoire locale de Remiremont et de sa région Remiremont

Pays de Remiremont - 20

Le textile dans le Pays de Remiremont


Si Remiremont a vu naître l’industrie du coton avec la manufacture de François Delorme en 1765, elle a du attendre 1871 pour connaître une véritable industrialisation avec notamment les trois grandes filatures de la Madelaine, de Béchamp et de la Moselle. Elle avait été précédée par sa voisine Saint Etienne où s’était développée dés les années 1880 l’importante manufacture des Grands Moulins alliant filature et tissage. A Vecoux, un peu en amont, les eaux de la Moselle ont également été, dés 1855, mises à profit pour actionner un tissage mécanique. La fin du textile a généré l’apparition d’importantes friches textiles dont le traitement a trouvé à Cornimont, où les usines s’échelonnaient le long de la Moselotte, l’application la plus significative du Massif vosgien. Aujourd’hui le musée de Ventron fondé en 1992 par la Société d’Histoire de Remiremont perpétue la mémoire de cette grande saga du textile vosgien.
 

Publié en 2019 par le Société d'Histoire de Remiremont et de sa Région

18 €

Sommaire détaillé et vente dans notre Librairie en ligne

 

 

Décembre 2019 Société d'histoire locale de Remiremont et de sa région Remiremont

Parution : Le Saint-Mont

Aux origines du Pays de Remiremont

620 - 2020

 

A l'occasion du 1400° anniversaire de l'installation du monastère de saint Amé et Saint Romaric au Saint-Mont

 

Lorsqu'il arrive au sommet du Saint-Mont, après une montée dans la forêt, le promeneur est d'abord émerveillé en découvrant la vue sur les vallées et montagnes vosgiennes qui l'entourent, un panorama exectionnel toujours différent d'une saison à l'autre. Puis peu à peu l'histoire de ce lieu imprègne l'esprit du visiteur, avec l'envie d'en savoir plus. C'est cette histoire, qui deure epuis quatorze siècles, que raconte ce livre.


Tout commence avec la fondation sur ctte montagne, au VIIe siècle, du premier monastère rural féminin de Lorraine qui abritera Saint Amé, saint Romaric, saint Adelphe, les fondateurs ; sainte Claire et sainte Gébétrude les premières abesses. Deux siècles plus tard les religieuses s'installent dans la vallée, laissant la place à un établissement de moines augustins puis bénédictins. Ces moines représentaient une force religieuse et spirituelle, accueillant les fidèles dans l'église et les chapelles du sommet, organisant des pélérinages. Il avaient aussi un rôle économique et social en prise directe avec les populations des villages environnants, sous la protection de leurs prestigieuses voisines : les chanoinesses du Chapitre noble de Remiremont, héritières du monastère du VIIe siècle.


A la Révolution, les moines et les chanoinesses disparaissent, les posessions du monastère sont vendues. Le Saint-Mont devient une propriété privée, orientée vers l'exploitation forestière. En 2015, la commune de Saint-Amé achète le sommet du Saint-Mont garantissant ainsi l'accès libre, le maintien des lieux en l'état et la poursuite des fouilles archéologiques.


Celles-ci ont débuté il y a une soxantaine d'années avec quelques amateurs passionnés, puis l'importance et la qualité des découvertes, présentées aussi dans ce livre, ont conduit à des campagnes annuelles du fouilles programmées, toujours en cours, menées par des professionnels.
A découvrir également : le culte des saints du Saint-Mont et leurs représentations, l'histoire de leurs reliques et bien d'autres choses encore. Une bibliographie vient compléter l'ouvrage.

 

Sommaire détaillé et vente dans notre Librairie en ligne

 

Un ouvrage de 334 pages

320 illustrations

Format 21 x 27

Publié par le Société d'Histoire de Remiremont et de sa Région



 

 

2019 Hors FSSV

Parution : Jean-François Mangin, l'homme qui imagina Manhattan

Résumé :


1784, Joseph François Mangin, avocat, natif de Dompaire, a 26 ans lorsqu’il décide de s’embarquer pour Saint Domingue. Rejoint par son frère cadet, Charles Nicolas, tous deux exercent  comme gestionnaires de plantation, arpenteurs, soldats, s’adaptant aux événements : mouvements politiques, révolutions et guerres franco-anglaise, avant  de partir pour Les Etats-Unis en 1793.


Cinq ans plus tard, Charles Nicolas est de retour sur l’île alors que Joseph François fait carrière d’architecte à New York, réalise un plan, référence pour le développement de la ville et celui de plusieurs bâtiments dont le City Hall et l’ancienne cathédrale Saint-Patrick encore visibles aujourd’hui.


Joseph François Mangin l’homme qui imagina Manhattan est une biographie familiale fruit du travail de recherches de Thibaud Leroy descendant direct de Charles Nicolas Mangin. Il a exploité les  archives familiales dont une quarantaine de lettres écrites par les Mangin à leur famille et d’autres sources consultées  en France, plus particulièrement en Lorraine,  en Angleterre et aux Etats-Unis.


Ce récit, parfois romancé, auquel Edmond Varenne, biographe, a contribué, n’est pas seulement celui de deux Lorrains partis outre-mer pour y vivre une aventure hors du commun mais c’est aussi le récit rigoureux et documenté de moments forts de l’histoire et des bouleversements de la société de la fin du XVIIIème siècle et du début du XIXème siècle dans les Antilles et sur les rives de l’Amérique du nord.

C.T.

Pour accéder au site de l'auteur.

 

2019 Hors FSSV Lille

Parution : Les protestantismes en Lorraine

Un ouvrage auquel nos amis Eric Tisserand (Le patronat protestant au 19e siècle - avec Nicolas Stosskopf) et Gilles Grivel (Le rôle des protestants dans la vie politique vosgienne) ont participé.

 

Résumé

Le protestantisme est généralement réputé étranger à la Lorraine. Pourtant, la diversité géopolitique de l'espace lorrain à l’époque moderne, puis sa partition tragique à l’époque contemporaine, font de ce territoire un lieu de diffusion contrastée des réformes protestantes, dans leur diversité. Calvinistes, luthériens ou encore anabaptistes, jusqu’aux évangéliques aujourd’hui, ont tous, malgré leur situation d’extrême minorité et la précarité, parfois, de leur condition juridique, joué un rôle non négligeable dans l’histoire lorraine.
Il s’agit donc de réévaluer cette place, de faire un bilan des travaux les plus récents et de lancer des pistes pour de futures recherches, tout en replaçant la Lorraine dans des contextes plus larges, du fait de sa position d’entre-deux entre les constructions nationales française et allemande.
Entre synthèse globale et études de cas, cet ouvrage est un reflet de nos connaissances actuelles sur le sujet, ce qui constitue une entreprise éditoriale inédite.

 

Vers le site de l'éditeur (possibilité d'achat en ligne)